Vie d'expat

Mon premier mois à Amsterdam

mon-premier-mois-a-amsterdam

Bilan du premier mois passé à Amsterdam. Le temps passe à la fois très vite, et s’étend parfois. Sensation assez bizarre des longues journées d’été.

Quatre semaines se sont déjà écoulées après que l’on ait posé les pieds à Schiphol.

Bilan de mon premier d'expatriation à Amsterdam - Let' Em Go, blog voyage

Les débuts ont été un peu difficile avec toi, Amsterdam. Je pense que je n’étais pas très préparée à t’apprécier, à te découvrir. La faute à Londres, qui me manque beaucoup plus que je ne l’aurai imaginé. La faute à cette pluie, qui a duré des jours et des jours… Nos premières semaine ici, j’ai vu plus de fois les gouttes glisser le long des fenêtres qu’un ciel sans nuage.

J’ai eu froid aussi, Amsterdam. C’est pas cool, en plein été, je ne devrais pas prévoir des collants et des bottines ! Mais je retiendrais la leçon pour l’été prochain. Si je suis encore là. Mes cartons d’écharpes arrivent bientôt. J’ai vécu à Londres, je ne redoute pas ton hiver !

Je continue à travailler avec la capitale anglaise, à distance. Ça n’aide sûrement pas à passer à autre chose. C’est un peu compliqué, cette période de vie dans les valises, de retour en France, de vacances au soleil, de boulot en remote, de vie dans des hôtels. J’ai hâte de me créer un cocon, hâte d’avoir un véritable chez-moi. La colocation c’était cool, maintenant je ne veux que nous.

On a commencé à te visiter, à arpenter tes rues, traverser tes ponts. Quelquefois, on a même été chanceux et on a pu se mettre en terrasse. Les Néerlandais sont moins accueillants que les British. Certes polis, mais pas chaleureux. J’espère que mon deuxième mois me prouvera le contraire.

Bilan de mon premier d'expatriation à Amsterdam - Let' Em Go, blog voyage

Bilan de mon premier d'expatriation à Amsterdam - Let' Em Go, blog voyage

Bilan de mon premier d'expatriation à Amsterdam - Let' Em Go, blog voyage

Allez Amsterdam, fais-moi oublier Londres. Donne-moi envie de rester. Fais-moi une petite place juste pour que je m’assois, même pas que je m’installe. Mais juste pour me poser un instant, et que je me sente un tout petit peu chez moi, entre tes belles ruelles, tes jolis canaux, et tes maisons penchées.

Bilan de mon premier d'expatriation à Amsterdam - Let' Em Go, blog voyage

 

Étiquettes : ,
Share:

2 Comments

  1. Julie lit au lit
    Je te souhaite un deuxième mois à la hauteur de tes attentes!
    30 . 07 . 2016
    • Em
      Em
      Oh merci c’est gentil <3
      31 . 07 . 2016

Laisser un petit mot

Your email address will not be published. Required fields are marked *