Week-end à Madrid

Week-end à Madrid

Découvrez les meilleures choses à faire à Madrid en 2 jours en vous basant sur les recommandations des guides locaux. Il y a mille façons de visiter Madrid en 2 jours, voici une des meilleures possibilités de vivre un week-end dans la capitale d’Espagne.

Premier jour à Madrid

El mercado de San Miguel

Le Mercado de San Miguel, un marché construit en verre et en fonte magnifiquement orné, est une étape très prisée des touristes à Madrid, d’autant plus qu’il est situé juste à l’extérieur de la Plaza Mayor. Les visiteurs peuvent y acheter du vin, prendre un cocktail, un jus ou un café, grignoter une variété de tapas prêtes à l’emploi, ou encore se procurer certains ingrédients pour le déjeuner ou le dîner aux étals de fruits, de fruits de mer et de viande.

Les visiteurs récents ont adoré le vaste choix de nourriture proposé, ainsi que l’atmosphère amusante et animée, et ont décrit le marché comme un « must », surtout pour les gourmands. Certains voyageurs ont cependant estimé que le marché était trop cher et trop touristique, manquant du caractère que l’on trouve dans d’autres marchés, comme le Mercado de San Anton à Chueca.

La Plaza Mayor

Cette place, située au cœur de Madrid, est plus une attraction à vivre qu’à voir. Entourée de cafés et de bars, la Plaza Mayor supplie pratiquement les passants de prendre place, de commander un café ou un verre de vin (selon l’heure de la journée) et de regarder les gens. Non seulement des foules de touristes y passent, mais de nombreux artistes de rue y plantent leurs pieds pour se divertir. La place commence à s’animer vers 14 heures et sera de plus en plus fréquentée à la tombée de la nuit. Si vous vous trouvez à Madrid pendant les vacances, les habitants vous recommandent de visiter les marchés de vacances qui se tiennent sur la place.

Les voyageurs récents reconnaissent la nature touristique de la Plaza Mayor – les boutiques de souvenirs, les restaurants peu gourmands mais hors de prix, par exemple – mais pour la plupart des voyageurs, la Plaza Mayor offre toujours une ambiance agréable. Si vous voulez en savoir plus sur l’histoire de la Plaza Mayor, qui remonte à 1617, les critiques vous suggèrent de vous inscrire à une visite à pied. L’une des pièces d’art public les plus emblématiques de la ville, la statue de Philippe III à cheval, se trouve également ici.

Vous trouverez la place juste à l’ouest de la Puerta del Sol, facilement accessible par le métro à partir des stations Sol, Tirso de Molina ou Opera. La visite de la place est gratuite.

La Puerta del Sol

Le véritable centre de Madrid – le kilomètre zéro – la Puerta del Sol se remplit de fontaines jaillissantes, de boutiques, de restaurants et de beaucoup de monde. Si vous cherchez un endroit pour vous reposer les pieds après une longue journée de visite, ou un endroit tranquille pour vous loger, Sol n’est pas l’endroit idéal. Le quartier est toujours bondé, surtout la nuit, lorsque la ville s’anime, les gens qui passent par la place cherchant à faire la fête dans certains des bars et boîtes de nuit les plus branchés de Madrid (dont beaucoup sont situés à Sol). Cependant, c’est le meilleur endroit pour goûter à la vie et à l’animation de Madrid, donc même si vous sortez dîner, ne laissez pas passer l’occasion de vous promener et de découvrir le quartier.

De récents voyageurs ont déclaré que c’est une excellente destination pour les observateurs, compte tenu de la concentration d’artistes de rue. Et si vous y allez au cours de la nouvelle année, vous trouverez la Puerta del Sol, la place du temps en Espagne. Si vous descendez de la station de métro Sol, vous serez au cœur de l’action.

La Plaza de Cibeles

Le véritable centre de Madrid – le kilomètre zéro – la Puerta del Sol se remplit de fontaines jaillissantes, de boutiques, de restaurants et de beaucoup de monde. Si vous cherchez un endroit pour vous reposer les pieds après une longue journée de visite, ou un endroit tranquille pour vous loger, Sol n’est pas l’endroit idéal. Le quartier est toujours bondé, surtout la nuit, lorsque la ville s’anime, les gens qui passent par la place cherchant à faire la fête dans certains des bars et boîtes de nuit les plus branchés de Madrid (dont beaucoup sont situés à Sol). Cependant, c’est le meilleur endroit pour goûter à la vie et à l’animation de Madrid, donc même si vous sortez dîner, ne laissez pas passer l’occasion de vous promener et de découvrir le quartier.

De récents voyageurs ont déclaré que c’est une excellente destination pour les observateurs, compte tenu de la concentration d’artistes de rue. Et si vous y allez au cours de la nouvelle année, vous trouverez la Puerta del Sol, la place du temps en Espagne. Si vous descendez de la station de métro Sol, vous serez au cœur de l’action.

El Parque del Buen Retiro

À l’est du centre de Madrid, le Parque del Buen Retiro (parc du Retiro) peut être traduit par « parc de l’agréable retraite », et c’est bien de cela qu’il s’agit : une vaste étendue de verdure luxuriante remplie de jardins formels, de lacs, de cafés, d’aires de jeux et bien plus encore. Ce parc de plus de 300 acres abritait auparavant le palais et les jardins de Philippe IV et n’a été ouvert au public qu’à la fin du XIXe siècle.

Aujourd’hui, vous pouvez toujours louer une barque au Palacio de Cristal (Palais de cristal), qui organise régulièrement des expositions d’art, ou vous arrêter pour sentir les roses dans la Rosaleda (Roseraie), qui compte plus de 4 000 roses. De plus, pour ceux qui voyagent avec des enfants, le Teatro de Titeres accueille des spectacles de marionnettes la plupart des week-ends.

L’écrasante majorité des voyageurs ont beaucoup apprécié leur séjour au parc d’El Retiro, disant que c’est un endroit merveilleux pour se mettre à l’ombre et profiter de la vue sur le lac. Certains l’ont comparé au Central Park de New York, commentant sa taille et sa propreté. D’autres se sont plaints du prix élevé des concessions de café, mais on peut éviter cela en préparant un pique-nique avec des ingrédients du Mercado de San Miguel.

Le parc accueille les visiteurs de 6 heures à 22 heures d’octobre à avril, et de 6 heures à minuit de mai à septembre. Vous pouvez accéder au parc du Retiro en descendant aux stations de métro Retiro, Atocha ou Ibiza. L’accès au parc, y compris à ses toilettes, est gratuit. Plusieurs lignes de bus desservent également la région. Pour plus d’informations, consultez la page du parc du Retiro sur le site web du tourisme de Madrid.

Deuxième jour à Madrid

El Palacio Real

Ce palais royal a abrité les rois d’Espagne du milieu des années 1700 au début des années 1900. Bien que la famille royale ne vive pas actuellement dans le palais, celui-ci est toujours considéré comme sa résidence officielle. Il est également considéré comme le plus grand palais royal d’Europe occidentale, avec un total de 3 000 pièces, dont certaines seulement sont ouvertes au public, notamment l’armurerie populaire et la pharmacie royale.

La majorité des visiteurs ont été impressionnés par le luxe et la grandeur du palais, mais beaucoup se sont également plaints des longues files d’attente pour y entrer. Si vous voulez battre la foule, assurez-vous d’arriver tôt.

L’entrée coûte 10 euros pour les adultes et 5 euros pour les enfants de 5 à 16 ans. Le Palacio Real est ouvert de 10 heures à 18 heures, d’octobre à mars. D’avril à septembre, il reste ouvert jusqu’à 20 heures. Si vous n’êtes pas intéressé par une visite de l’intérieur du palais, vous pouvez visiter ses jardins sur place. Les jardins néoclassiques Sabatini sont adjacents à la propriété, et facilement accessibles par un escalier de rue. Cependant, si vous voulez vraiment battre la foule du palais, descendez la rue derrière le palais jusqu’aux jardins du Campo del Moro, moins fréquentés, pour une retraite véritablement royale. Vous pouvez rejoindre les jardins de Campo del Moro en descendant du métro Príncipe Pío, et le palais en descendant des stations de métro Ópera ou Plaza de España. Pour plus d’informations, visitez le site web du palais.

Museo Thyssen-Bornemisza

Le Museo Thyssen-Bornemisza, du nom de la famille à laquelle la collection a été achetée, est installé dans l’intime palais de Villahermosa. Le musée possède près de 1000 œuvres d’art, dont le style est très varié, allant de l’expressionnisme allemand au constructivisme russe et à l’art américain du XIXe siècle. Parmi les artistes présentés, citons Dürer, Titien, Rembrandt, Renoir, Van Gogh et bien d’autres encore.

Les visiteurs les plus récents ont apprécié leur séjour au musée, en particulier la façon dont sa conception conduit les visiteurs à travers une progression des mouvements artistiques, depuis les périodes classiques. Les voyageurs apprécient également le café du musée. Les avis des critiques sont partagés quant à savoir quel musée est supérieur – celui-ci ou le Prado – mais tous sont impressionnés par le fait que ces pièces proviennent d’une même famille.

L’entrée (dans les collections permanentes et temporaires) est de 12 euros pour les adultes et de 8 euros pour les étudiants. L’accès à la seule collection permanente est gratuit. Le musée est ouvert de midi à 16 heures le lundi et de 10 heures à 19 heures du mardi au dimanche. Situé juste à l’ouest du parc du Retiro, vous pouvez visiter le musée en sautant à la station de métro Banco De España.

Museo Nacional del Prado

L’élégant Museo Nacional del Prado, l’un des musées les plus célèbres de Madrid, est constamment présenté par les voyageurs comme un incontournable. Ouvert en 1819 sous les encouragements de la reine Maria Isabel de Braganza (épouse du roi Ferdinand VII), le musée contient 8 600 peintures et plus de 700 sculptures, présentant les styles d’art espagnol, italien et flamand. Parmi les œuvres les plus célèbres présentées, citons « Las Meninas » de Velazquez, « Le 3 mai 1808 » de Goya, « L’Adoration des bergers » du Greco. Les voyageurs notent qu’il est parfois difficile de s’approcher de ces peintures célèbres, et recommandent aux visiteurs de venir tôt ou tard pour avoir la meilleure chance de voir ces œuvres sans la foule des autres.

Il y a souvent des files d’attente à l’extérieur du Prado, alors prévoyez d’arriver tôt et assurez-vous de porter des chaussures confortables. Le Prado demande un droit d’entrée de 15 euros (environ 17,50 $) pour les adultes (les visiteurs de moins de 18 ans et les étudiants de 18 à 25 ans entrent gratuitement avec un adulte payant). Si votre itinéraire le permet, essayez de visiter le musée pendant les heures libres (généralement les deux dernières heures de la soirée). Toutefois, si vous vous considérez comme un amateur d’art, suivez les conseils des anciens visiteurs et consacrez au moins une demi-journée à la visite du musée.

Le musée est ouvert du lundi au samedi de 10 h à 20 h et le dimanche et les jours fériés de 10 h à 19 h. Vous trouverez le Prado à côté du parc du Retiro, et vous pourrez rejoindre l’attraction en passant par les stations de métro Atocha ou Banco de España. Outre une boutique de souvenirs et un café, le musée propose également des casiers et des audioguides (moyennant un supplément).