Bangkok, Thaïlande, Voyages

Thaïlande #1: premiers pas à Bangkok

thailande-1-premiers-pas-a-bangkok

Et si on partait en Thaïlande ? À l’autre bout du monde, ou presque. À presque seize heures de vol, aller, en comptant une escale. Aux antipodes de mes city-trip européens et de mon récent voyage à New York.

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Et si on se rejoignait à Bangkok ? Pour ensuite partir à la découverte de Koh Samui, à l’Est de la Thaïlande. Et puis revenir à Bangkok, y passer une soirée, pour achever ce séjour de rêve et rentrer chacune dans nos pays, nos continents respectifs, d’adoption.

Bangkok, vue sur la ville depuis un rooftop - Let' Em go, blog voyage

Deal. On y va. Billets d’avion achetés en dernière minute, quasiment. À peine rentrée de New York, à peine remise de mon (premier) jetlag, que je m’envolais pour le pays du sourire, seule, rejoindre une amie. C’était mes premiers pas en Asie.

Bangkok, Chrao Paya, découverte du centre - Let' Em go, blog voyage

La fatigue du voyage précédent, du trajet, le décalage horaire, la chaleur, l’agitation, le bruit… Ma première journée se résumera à une fin d’après-midi à la découverte des alentours de notre hôtel, dans le centre de la Cité des Anges, une visite de temple, et un début de soirée du côté de Kaoh San Road. Tout est tellement différent ici. Pour la première fois, je n’avais aucune destination avec laquelle la comparer. Impossible de décrire Bangkok. Impossible de la cerner non plus. La distance avec l’Occident, la distance avec mon pays, mes pays, mon continent, pour la première et unique fois de ma vie, je l’ai compris. Je l’ai vécu. Et comme c’était prévisible, ça m’a marqué. Ça m’a touché. Je sais que ça a changé quelque chose.

Visite de Bangkok centre, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Découverte de Bangkok, centre-ville, en Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Découverte de Bangkok, centre-ville, en Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Il y a de ces destinations qui vous font juste sentir ‘vivante’ (je la garde cette phrase, ou je l’efface ?). La Thaïlande, pour moi, c’était ça. C’était beau. Beau comme jamais je n’aurai pu l’imaginer. C’était vrai aussi, d’une façon difficilement descriptible. Tout se passe tellement à l’intérieur, tout se regarde avec les yeux et avec le cœur, mais s’exprime moins avec des mots. Peut-être qu’on comprendra ces lignes, peut-être moins… Ça fera peut-être sens, peut-être pas. Vous me dites si c’est le cas ?

Thailande, premiers pas à Bangkok - Visite du centre - Let' Em go, blog voyage

Bangkok, Chrao Paya, découverte du centre - Let' Em go, blog voyage

Thailande, premiers pas à Bangkok - Visite du centre - Let' Em go, blog voyage

Bangkok, Chrao Paya, découverte du centre - Let' Em go, blog voyage

Bangkok, Chrao Paya, découverte du centre - Let' Em go, blog voyage

La première soirée, je me suis littéralement écroulée de fatigue. À 19h. Mais j’avais quand même vu un (tout) petit bout de Bangkok, du centre-ville.  J’avais vu la Chrao Paya, ce fleuve couleur olive. J’avais déjà vu les stands de street-food qui bordent les rues, qui empêchent le passage de plus de 2 ou 3 personnes côte à côte. Les stands de vêtements, de linge de maison, de sacs, de foulards, de perches à selfie et j’en passe. Les tuk-tuk et taxis qui attendent, alignés, et qui essayent inlassablement d’attirer chaque passant, en lui demandant d’où il vient. Les bus, anciens, sans fenêtres. Pas besoin, ici, il fait tellement chaud, et la circulation est telle… Qu’on ne peut pas s’enfermer, à moins d’avoir la clim’ à fond. Mes pas m’ont portés vers le temple de Wat Bavornniwet, lorsque le ciel est devenu trop menaçant pour que je ne m’aventure plus loin dans le coin que je visitais. J’ai profité du début de l’orage pour prendre mes photos. Seule. J’ai croisé un moine, qui m’a demandé ce que je faisais, d’où je venais, si j’aimais l’endroit. J’ai croisé un chat aussi. Et l’atmosphère m’a emportée, m’a saisie. Je n’avais jamais vu de temple bouddhiste. Jamais vu ces toits dorés, ces statues ornementales, ces fenêtres aux détails saisissants. Cette symétrie parfaite, partout. Et pendant que le vent soufflait, que le ciel commençait à gronder, j’ai pris mes clichés. Je me suis baladée, j’ai laissé mes pas me porter. C’était petit, je n’avais aucune chance de me perdre. Mais cette sensation, d’être seule au monde, au milieu de Bangkok, au milieu du silence soudain lié à l’orage qui se préparait, de l’autre côté de la planète. C’était tellement intense.

Bangkok : visite du temple Wat Bavornniwet - Let' Em go, blog voyage

Bangkok : visite du temple Wat Bavornniwet - Let' Em go, blog voyage

Bangkok : visite du temple Wat Bavornniwet - Let' Em go, blog voyage

Bangkok : visite du temple Wat Bavornniwet - Let' Em go, blog voyage

Bangkok : visite du temple Wat Bavornniwet - Let' Em go, blog voyage

Bangkok : visite du temple Wat Bavornniwet - Let' Em go, blog voyage

Bangkok : visite du temple Wat Bavornniwet - Let' Em go, blog voyage

Bangkok : visite du temple Wat Bavornniwet - Let' Em go, blog voyage

Bangkok : visite du temple Wat Bavornniwet - Let' Em go, blog voyage

J’en suis ressortie toute remuée. Toute émue. Je me suis redirigée vers la foule, vers la cohue des rues touristiques, de la musique, des klaxons et des cris. J’ai pris un pad thaï sur un tout petit stand qui ne payait pas de mine. Le premier d’une longue série ! Je me suis assise sur un muret dans une rue adjacente. Et j’ai savouré mon pad, mon tout premier, en regardant évoluer ce petit monde, ce monde que je ne connaissais pas, que je n’avais jamais vu, jamais imaginé. Et je suis rentrée m’écrouler, littéralement.

Visite de Bangkok centre, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Découverte de Bangkok, centre-ville, en Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Coconut Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Le lendemain, on était deux. Au programme, la visite du temple Wat Pho. On teste les pancakes à la banane pour le petit-déjeuner, les cocos, les mangues fraîches en sachet, et on se régale. On se balade dans les rues, on passe entre les échoppes, on entre dans un marché, on se retrouve à traverser l’université, pour retomber sur le fleuve olive. C’est noir de monde, il fait chaud, il fait moite, il faut qu’on trouve de quoi nous couvrir les épaules et les jambes pour la visite, et puis on commence à avoir faim. On s’attable pas très loin du temple, lorsqu’on voit une pancarte ‘vegan’ sur un stand. La petite cuisine se tient derrière, on commande nos pad thaï, on prend nos spring rolls et autre snacks, et on mange à la même table que les officiers de police qui travaillent à côté.

Chrao Paya Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Chrao Paya Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Chrao Paya Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Wat Pho Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Et puis on trouve nos foulards, on les noue autour de la taille, on s’enroule dedans pour cacher la peau nue des épaules, et on entre dans Wat Pho. On commence par sa célèbre statue de Bouddha, couché, de 40 mètres de long. On évite tant bien que mal tous les touristes qui s’arrêtent chaque seconde pour une pause selfie, et on observe avec curiosité cet immense ‘bloc’ d’or.

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

La visite continue, on explore chaque recoin, on se perd, on passe des portes et on se retrouve dans des couloirs où des Bouddhas, tous alignés, nous tiennent compagnie. Et on tombe, par hasard, sur une célébration, on entre dans un temple, on s’assoit en tailleur, et on écoute. On se laisse emporter par la cérémonie, par les prières. Ambiance tellement particulière.

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Visite de Wat Pho à Bangkok, Thaïlande - Let' Em go, blog voyage

Et cet orage qui avait commencé la journée précédente, s’est finalement réveillé. Et les averses sont tombées. On s’est réfugiées dans l’école de massage du temple, et on s’est offert une heure de massage thaï traditionnel. C’était douloureux (un peu), c’était (très) différent des massages relaxants que j’avais pu faire, il y a longtemps. Mais qu’est-ce que ça fait du bien, qu’est-ce que ça débloque – et qu’est-ce que ça craque aussi !

Pause bien-être achevée, nous voilà en mission pour trouver où dîner. Coup de chance, on trouve un restaurant vegan idéalement situé, avec une carte à tomber. Et avec la particularité d’avoir à enlever ses chaussures avant d’entrer, et la possibilité de dîner assises par terre sur des gros coussins. Jus frais, mélange de pad thai (again) et curry, on se régale. À petit prix. On rentre à l’hôtel en passant par Kaoh San Road, où les gens font la fête sur le trottoir. Les musiques des bars s’entremêlent, se mélangent, pour ne ressembler qu’à un seul et même son, un même rythme de basse. Les tables sont pleines de seaux, les bars sont pleins, ça danse, ça rit, ça sourit pour le selfie. Drôle de mélange. Un cocktail à la pastèque trop chargé, un premier débrief, après ces semaines sans se voir, et on termine la soirée. Notre vol pour Koh Samui part à 7h le lundi.

Bangkok, vue sur la ville depuis un rooftop - Let' Em go, blog voyage

Share:

4 Comments

  1. Mum
    Tu as de nouveau posé tes ailes de « petite libellule » sur un magnique pays.
    Je rêve et je voyage avec tes photos 🙂
    Et quel plaisir de te lire, j’en redemande 😉
    23 . 11 . 2016
    • Em
      Em
      Love <3
      13 . 01 . 2017
  2. Claire
    Hâte de voir ce que donne Koh Samui! une heure de massage thai dans un temple… ça a l’air tellement bien en fait!
    14 . 11 . 2016
    • Em
      Em
      Je prépare bientôt la suite… Ah mais c’était tellement parfait ! Je recommande, définitivement 😉
      Merci pour ton petit mot ! xx
      22 . 11 . 2016

Laisser un petit mot

Your email address will not be published. Required fields are marked *