Vie d'expat

Mon troisième mois à Amsterdam

mon-troisieme-mois-a-amsterdam

Finalement l’été chez toi, Amsterdam, c’est août et septembre, et pas juillet. Bilan d’un troisième mois d’expat ensoleillé.

Bilan d'un troisième mois d'expatriation à Amsterdam - let' Em go

Lorsque tes journées sont longues, qu’on peut aller se balader le soir jusqu’à pas d’heure, que les terrasses sont toujours pleines et qu’on oublie le gilet à la maison, je t’apprécie bien, Amsterdam.

Alors, toutes les deux, ça commence à aller mieux. Parce que j’avais besoin d’avoir envie de mettre le nez dehors pour t’explorer et te connaître un peu mieux.

Bilan d'un troisième mois d'expatriation à Amsterdam - let' Em go

Maintenant, dès qu’un rayon de soleil apparaît, on est sur les vélos. Et on roule. Et dès qu’on trouve une table libre en terrasse, on s’y assoit. Et même si ça ne dure qu’une heure, on en profite. Je profite. Enfin.

En même temps, ce mois-ci a été particulièrement positif.

On est définitivement bien installés, on a reçu tout ce qu’il nous fallait. J’ai préparé deux gros voyages (mon quatrième mois, je passerai plus de temps sur des continents différents que chez toi, tu penses que tu me manqueras ?), j’ai fait la rencontre d’autres Frenchies, et j’ai aussi décroché un job.

Alors voilà. On est sur la bonne voie normalement toutes les deux.

Bilan d'un troisième mois d'expatriation à Amsterdam - let' Em go

Bilan d'un troisième mois d'expatriation à Amsterdam - let' Em go

Tu me laisses encore un peu de soleil, un peu de ciel bleu pour les week-end, avant de t’éteindre à 17h ? Et après promis, j’aurai envie de m’emmitoufler sous plusieurs couches de vêtements, profiter de tes cafés à boire cappuccinos et chai latte, et je te laisserai tranquille avec la pluie…

Bilan d'un troisième mois d'expatriation à Amsterdam - let' Em go

Share:

2 Comments

  1. Mum
    J’adore ta « griffe » de créatrice, « petite libellule »….
    Profite-bien dans cette belle capitale.
    28 . 10 . 2016
    • Em
      Em
      Merci ma petite Mum <3
      31 . 10 . 2016

Laisser un petit mot

Your email address will not be published. Required fields are marked *